Et demain on sera peut-être dans la radio

Les nouveaux outils technologiques ont changé les habitudes de consommation des médias. Les utilisateurs bougent et amènent partout avec eux un moyen de connexion.

Du coup, tout comme on ne regarde plus la télé installé dans son salon, on n’écoute plus forcément la radio dans sa cuisine ou sa voiture.

Pan African Space Station a peut-être compris comment trouver une audience. Cette web radio alternative, crée par le Sud-Africain Ntone Edjabe, qui fait également tourner le webzine  panafricain Chimurenga , organise des événements en live où les auditeurs se rendent et deviennent spectateurs.

De la radio éphémère, en direct, dans un endroit sympa, où l’on est pas obligé de se taire!

Dernier event en date à la Fondation Cartier. ça dansait entre les tableaux d’artistes congolais, qui dépeignent des sappeurs ou tournent au ridicule les gouvernants occidentaux.

Une dizaine de tabourets, une cinquantaine de spectateurs au milieu de l’expo Beauté Congo – 1926-2015 – Congo Kitoko.

Crédit : Olivier Ouadah
Crédit : Olivier Ouadah

La présentatrice de Radio Nova Bintou Simpore assurait six heures de live pendant les trois jours de l’événement et un tas d’invités était de passage dans le studio improvisé.

Le dernier soir, pour un spéciale femme on a pu entendre la philosophe Nadia Yala Kisukidi lire en avant première un extrait de son livre, écouter Pascale Obolo parler de sa revue Afrikadaa et apprécier des chorégraphies de danse, le tout entre des tableaux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s